• Un  ancien conseiller politique de Macron souhaite que le temps de parole des éditorialistes soit décompté.

    Eric Zemmour est particulièrement visé par ce projet.

    Voir ICI l'article de Valeurs Actuelles du 3 juin

    Lui-même et Pascal Praud, en particulier, se sont exprimés à ce sujet.

    Voir l'article de Valeurs Actuelles concernant Pascal Praud, du 3 juin

    Eric Zemmour répond à Séjourné (ne pas oublier d'ouvrir le son en cliquant sur le haut parleur, en bas à gauche, ci dessous)

     



     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • Connaissez-vous quelles sont les différentes régions de France, en ce qui concerne le découpage administratif ?

    C'est ICI

    Connaissez-vous les compétences de la région ?

    La réponse est LA

    Révisons nos départements et leurs numéros ...

     

     

     


    votre commentaire
  •   après la première tribune des militaires

    Il y a eu une autre tribune, rédigée par des militaires d'active; à lire ICI

    Puis une tribune présentée par des policiers et des gendarmes; c'est ICI

    D'ailleurs l'un des signataires, le capitaine de gendarmerie Hervé Moreau, se montre à visage découvert
    Son interview sur Sud Radio est ci-dessous.

    Ces tribunes n'en finissent plus de faire des vagues, sauf au gouvernement, car "circulez ! y a rien à voir".
    Ils en verront peut-être le résultat prochainement, lors des élections régionales puis présidentielles.

    Un général vient même de porter plainte contre la "ministresse"  Agnès Pannier-Runacher 

     

     


    3 commentaires
  • Bonjour à toutes et tous,

    tout d'abord merci pour votre réactivité et vos commentaires sur le 1er article.
    Pour vous tenir au courant de mes publications, n'hésitez pas à vous inscrire à la "newsletter", dans le menu horizontal au dessus des articles.
    Vous devez recevoir un lien à cliquer pour confirmer votre inscription (vérifier dans vos indésirables ou spams...)
    Notez que ce site s'appelle désormais directement  http://www.grosetpetitstitres.fr/

     

    Nos églises flambent :  ce n'est pas nouveau !

    Avant Notre Dame de Paris : https://www.patrimoine-religieux.fr/rubriques/gauche/edifice-menace/11-eglises-incendiees-en-1-an

    Après Notre Dame de Paris : https://fr.sputniknews.com/france/202007201044131920-ces-eglises-qui-ont-brule-en-france-depuis-lincendie-de-notre-dame/

    Et  ce mardi 4 mai, dans Valeurs Actuelles :

    Nouvelle église en flammes : encore un accident ?

    " Il est venu le temps des incendies. Ce matin à Lille, dans le quartier de Wazemmes, l’église Saint-Pierre-Saint-Paul a été emportée par les flammes. Un incendie de plus qui vient attiser la curiosité de tous les complotistes, tant ce phénomène devient fréquent. Et cela se comprend : en un mois, trois églises de France ont connu pareil brasier. Le 6 avril à Avesnes-sur-Helpe dans le Nord, la collégiale Saint-Nicolas est partie en fumée, avec de prestigieux tableaux et un autel. Même scénario deux semaines plus tard, à Romilly-la-Puthenaye dans l’Eure, lorsque l’église du village est elle aussi détruite par le feu. La thèse de l’accident devenant de plus en plus inaudible, certains n’acceptent plus d’y voir des coïncidences. Sur son compte Twitter, le député du Nord Sébastien Chenu a d’ailleurs affirmé ne plus croire au hasard : « Il est temps de mener une enquête sérieuse sur cette série d’incendies d’églises. » Celui de Notre-Dame avait eu le mérite de poser le sujet sur la table, mais il a finalement été traité comme un fait divers de plus dans une triste liste. En 2018 seulement, pas moins de 20 églises ont été incendiées, révèle l’Observatoire du patrimoine religieux. Simples accidents ou véritables actes terroristes, cette série n’inquiète pas nos dirigeants. Après tout, il ne s’agit que de culture chrétienne. Mieux vaut conserver ses larmes pour des événements tels que celui de vendredi dernier, lorsque la façade d’un centre culturel musulman de Rennes a été recouverte de graffitis islamophobes. “Valeurs républicaines” obligent..."

    D'aucuns vous diront que tout cela ce sont des accidents, des "fake news" ... que nous sommes des complotistes ...

    "Vous dormez bonnes gens" ! comme chantait Mouloudji dans "les bruits de la nuit" 

    Et je ne peux pas terminer cet article sans joindre le lien vers ce superbe mais oh combien triste document sur l'incendie de Notre Dame de Paris.

     

    Portez-vous bien.

     


    10 commentaires
  • bonjour à toutes et tous,

    j'avais créé sur Blog50 il y a quelques années un blog de même nom (les "savants" diraient "éponyme").

    L'hébergeur nous avait lâchement abandonnés et ce blog avait disparu.

    A l'approche de futures élections présidentielles, et devant la chienlit ambiante, je me propose de vous écrire régulièrement, en commentant l'actualité, principalement politique.

    Bon, je sais que je suis loin d'être le seul à proposer cela, mais peut-être que ça me soulagera.
    J'attends vos commentaires ...

    On commence aujourd'hui avec la fameuse tribune des généraux, tant commentée, mais si peu lue.

    Elle a été publiée dans Place d'Armes puis dans Valeurs Actuelles.

    LETTRE OUVERTE A NOS GOUVERNANTS

    stylo.jpg

    Monsieur le Président,

    Mesdames, Messieurs du Gouvernement,

    Mesdames, Messieurs les parlementaires,

     

    L'heure est grave, la France est en péril, plusieurs dangers mortels la menacent. Nous qui, même à la retraite, restons des soldats de France, ne pouvons, dans les circonstances actuelles, demeurer indifférents au sort de notre beau pays.

     

    Nos drapeaux tricolores ne sont pas simplement un morceau d'étoffe, ils symbolisent la tradition, à travers les âges, de ceux qui, quelles que soient leurs couleurs de peau ou leurs confessions, ont servi la France et ont donné leur vie pour elle. Sur ces drapeaux, nous trouvons en lettres d'or les mots "Honneur et Patrie". Or notre honneur aujourd'hui tient dans la dénonciation du délitement qui frappe notre patrie.

     

    – Délitement qui, à travers un certain antiracisme, s'affiche dans un seul but : créer sur notre sol un mal-être, voire une haine entre les communautés. Aujourd'hui certains parlent de racialisme, d'indigénisme et de théories décoloniales, mais, à travers ces termes, c'est la guerre raciale que veulent ces partisans haineux et fanatiques. Ils méprisent notre pays, ses traditions, sa culture, et veulent le voir se dissoudre en lui arrachant son passé et son histoire. Ainsi s'en prennent-ils, par le biais de statues, à d'anciennes gloires militaires et civiles en analysant des propos vieux de plusieurs siècles.

     

    – Délitement qui, avec l'islamisme et les hordes de banlieue, entraîne le détachement de multiples parcelles de la nation pour les transformer en territoires soumis à des dogmes contraires à notre constitution. Or chaque Français, quelle que soit sa croyance ou sa non-croyance, est partout chez lui dans l'Hexagone ; il ne peut et ne doit exister aucune ville, aucun quartier où les lois de la République ne s'appliquent pas.

     

    – Délitement car la haine prend le pas sur la fraternité lors de manifestations où le pouvoir utilise les forces de l'ordre comme agent supplétif et bouc émissaire face à des Français en gilets jaunes exprimant leurs désespoirs. Ceci alors que des individus infiltrés et encagoulés saccagent des commerces et menacent ces mêmes forces de l'ordre. Pourtant ces dernières ne font qu'appliquer les directives, parfois contradictoires, données par vous, gouvernants.

     

    Les périls montent, la violence s'accroît de jour en jour. Qui aurait prédit il y a dix ans qu'un professeur serait un jour décapité à la sortie de son collège ? Or nous, serviteurs de la Nation, qui avons toujours été prêts à mettre notre peau au bout de notre engagement – comme l'exigeait notre état militaire, ne pouvons être devant de tels agissements, des spectateurs passifs.

     

    Aussi ceux qui dirigent notre pays doivent impérativement trouver le courage nécessaire à l'éradication de ces dangers. Pour cela, il suffit souvent d'appliquer sans faiblesse des lois qui existent déjà. N'oubliez pas que, comme nous, une grande majorité de nos concitoyens est excédée par vos louvoiements et vos silences coupables.

     

    Comme le disait le cardinal Mercier, primat de Belgique : « Quand la prudence est partout, le courage n'est nulle part. » Alors, Mesdames, Messieurs, assez d'atermoiements, l'heure est grave, le travail est colossal ; ne perdez pas de temps et sachez que nous sommes disposés à soutenir les politiques qui prendront en considération la sauvegarde de la nation.

     

    Par contre, si rien n'est entrepris, le laxisme continuera à se répandre inexorablement dans la société, provoquant, au final une explosion et l'intervention de nos camarades d'active dans une mission périlleuse de protection de nos valeurs civilisationnelles et de sauvegarde de nos compatriotes sur le territoire national.

     

    On le voit, il n'est plus temps de tergiverser sinon, demain la guerre civile mettra un terme à ce chaos croissant, et les morts, dont vous porterez la responsabilité, se compteront par milliers.

     

    Rédacteur :

     

    Capitaine Jean-Pierre FABRE - BERNADAC

    (Ancien officier de l'Armée de Terre et de la Gendarmerie, auteur de 9 ouvrages)

     


    11 commentaires